• Imprimer
  • Version PDF
  • Plan du site
  • Augmenter la taille des caractères
  • Diminuer la taille des caractères

Prélèvements de tissus et d'organes

Etage du service Bâtiment principal. Niveau 0
Accès Bâtiment principal. Niveau 0
Contact N° de téléphone :

04 75 53 42 69 ou 04 75 53 40 29


Ecrire à ce service
Horaires d'ouverture du secrétariat

Pas de secrétariat.

Cadre de l'unité Mme Isabelle PRADEL
Chef de service Dr BELICAUD Valérie
Activité(s) du service

Prélèvements d'organes et de tissus selon les désirs du défunt.

Dispositions juridiques État de mort encéphalique pour les organes.
Description

Une salle de prélèvement pour les tissus à la chambre mortuaire. Un bureau. Prélèvements multiorganes au bloc opératoire.

Travail en collaboration avec l'agence de biomédecine.

Sortie du corps : les prélèvements n'entravent aucunement les démarches liées aux obséques ( Rites et cérémonies / démarches de l'entourage proche)

Etre hospitalisé

 

Dispositions relatives aux prélèvements d'organes

 

La loi adopte le principe du consentement présumé. D'après la loi bioéthique de juillet 1994, modifiée en août 2004, toute personne est considérée comme consentante au prélèvement de ses organes et tissus après sa mort si elle n'a pas manifesté son refus de son vivant .La loi vous donne donc la possibilité de faire un choix concernant votre propre corps. Vous devez simplement prendre position pour ou contre le don d'organes et de tissus.

 

Si vous êtes pour, procurez-vous une carte de donneur (renseignements en pharmacie).

Si vous êtes contre, inscrivez vous au Registre National des Refus ou signalez-le au moment de votre accueil.

Dans tous les cas parlez-en à votre famille pour qu'ils puissent en témoigner. L'absence de toute manifestation de volonté de votre part vaut accord tacite de prélèvements d'organes, dans les conditions prévues par la loi précitée.


Médecins Spécialité Consultations publiques Consultations privées
BELICAUD Valérie Formation continue sur les prélèvements avec l'Agence de Biomédecine.

NON

NON